Afin de réduire leur consommation de tabac, la cigarette électronique s’avère être très avantageuse pour les fumeurs. D’ailleurs, ce produit moderne permet d’amoindrir les effets négatifs que peuvent engendrer les cigarettes classiques. Ainsi, il devient nécessaire de savoir son fonctionnement, car ici c’est vraiment différent.

La cigarette électronique : à quoi ça sert ?

En relation avec l’évolution des modes de vie, la cigarette électronique est de plus en plus prisée par la population et surtout par les jeunes. On parle même d’un phénomène de mode par rapport à cette nouvelle orientation. Lorsqu’on évoque le sujet de la cigarette électronique, alors il faut savoir qu’il s’agit d’une formule qui a beaucoup évolué pour inhaler des substances particulières. En plus, ce type de cigarette s’avère être moins nuisible, car la teneur en nicotine est très faible. Donc, la cigarette électronique réduit considérablement les risques pour la santé. Cependant, son fonctionnement est plus complexe que celui du tabac et pour en savoir plus vous pouvez vous rendre sur un magasin de cigarette electronique.

`

La cigarette électronique : comment ça fonctionne ?

La composition d’une cigarette électronique est très différente par rapport à celle des cigarettes classiques. En effet, une cigarette électronique comprend une batterie, un atomiseur, un embout ou drip tip et une cartouche. Et c’est cette dernière qui accueille le liquide aromatisé, autrement dit le e-liquide. Ainsi, le fonctionnement de cette cigarette diffère également, puiqu’ici il ne s’agit plus de fumer, mais plutôt de vapoter. Dans ce cas, le consommateur inhale la vapeur produite par le chauffage du liquide. À ce niveau, la solution accueille un mélange inédit de propylène glycol, d’arômes, de glycérine végétale et de nicotine. Pour cette dernière, les concentrations varient en fonction des besoins ou préférences de l’utilisateur, entre 0 et 15 mg/mL. On retrouve également une mèche dans cette solution qui verra son entourage après avoir appuyé sur le bouton. Le liquide devient chauffé et, dès lors, une vapeur est dégagée, elle sera aspirée par le vapoteur.